De nombreuses personnes envisagent de devenir charpentier. Beaucoup pratiquent la menuiserie comme un passe-temps. Mais seules quelques personnes vont jusqu’au bout, suivent la formation et mènent une longue et fructueuse carrière dans ce métier.

Qu’est-ce qui les distingue ?

Si vous envisagez de devenir charpentier, quelles qualités naturelles devez-vous déjà posséder et quelles compétences techniques devrez-vous acquérir ? Ce sont des questions essentielles auxquelles il faut réfléchir si vous envisagez d’investir dans une formation de charpentier.

Il faut du temps, de l’argent et de l’énergie pour apprendre n’importe quel métier, il est donc logique de déterminer si vous êtes un bon candidat avant de vous lancer. Alors passons aux choses sérieuses. Voici les six compétences dont vous aurez absolument besoin pour devenir un charpentier accompli en Haute Savoie et vous construire une carrière durable.

COMPÉTENCE ESSENTIELLE DU CHARPENTIER N° 1 : DE SOLIDES COMPÉTENCES EN MATHÉMATIQUES

Les charpentiers doivent travailler avec des mesures très précises. Vos coupes doivent être calculées au millimètre près. Pour atteindre ce niveau de précision, il faut de solides compétences en mathématiques. Vous devrez utiliser l’algèbre, le calcul, la géométrie et les statistiques pour mesurer les matériaux, additionner les volumes, déterminer les dimensions et estimer les fournitures nécessaires à chaque projet. Le calcul (la capacité de travailler avec des chiffres) est une compétence fondamentale dont vous aurez besoin pour exceller dans la formation en charpenterie et pour réussir sur n’importe quel chantier.

COMPÉTENCE ESSENTIELLE DU CHARPENTIER N° 2 : ANALYSER LES DESSINS TECHNIQUES

Qu’ils travaillent sur une toute nouvelle construction ou qu’ils participent à un projet de rénovation, les charpentiers doivent respecter certaines spécifications techniques. Cela signifie qu’ils doivent savoir lire et interpréter les dessins techniques, comme les plans de construction, les élévations et les bleus. Si vous ne comprenez pas ces documents, vous ne serez pas en mesure d’estimer les quantités de matériaux, de calculer les mesures et de vous assurer que votre travail est conforme au code.

Mais n’oubliez pas que ce n’est pas une compétence que vous êtes censé posséder dès le premier jour. Votre instructeur de formation en charpenterie vous enseignera le Code du bâtiment de l’Ontario et vous apprendra à travailler avec des plans. Ce qu’il vous faudra, c’est un sens aigu du détail, la capacité d’analyser l’information et un don pour la résolution de problèmes. Ce sont des traits de caractère naturels dont vous aurez certainement besoin pour devenir un charpentier prospère.

COMPÉTENCE ESSENTIELLE DU CHARPENTIER N° 3 : COMPÉTENCES MÉCANIQUES ET MOTRICITÉ FINE

Tous les charpentiers doivent posséder de bonnes compétences mécaniques. Il s’agit des connaissances et de la coordination physique nécessaires pour travailler avec des scies circulaires, des ponceuses électriques, des échelles coulissantes, des niveaux électroniques et laser, des marteaux, des cloueuses, des ciseaux et de nombreux autres outils de menuiserie. Et si vous choisissez de vous spécialiser en menuiserie de finition, vous aurez besoin d’une motricité fine pour effectuer des travaux plus détaillés, comme l’installation de moulures couronnées, d’escaliers, de plinthes, de portes et de fenêtres personnalisées, d’encadrements de cheminée, etc. Vous recevrez une bonne introduction à ces outils et techniques lors de votre formation en menuiserie. Mais, dès le premier jour, tous les étudiants doivent avoir la capacité naturelle de saisir et de manipuler de petits objets, de voir clairement et d’avoir la main ferme.

COMPÉTENCE ESSENTIELLE DU CHARPENTIER N° 4 : FORCE ET ENDURANCE

En plus de leur coordination et de leur motricité fine, les charpentiers doivent avoir une bonne condition physique générale pour répondre aux exigences de leur travail. Vous devrez grimper sur des échafaudages, vous accroupir dans des espaces difficiles et porter de lourdes charges. Lorsqu’un projet prend du retard, vous devez avoir l’énergie nécessaire pour faire ces heures supplémentaires et rester vigilant. Il n’y a aucun doute là-dessus : Si vous voulez devenir charpentier, vous devrez prendre soin de votre santé et conserver votre force et votre endurance.

COMPÉTENCE ESSENTIELLE DU CHARPENTIER N° 5 : COMMUNICATION ET SERVICE À LA CLIENTÈLE

Comme de nombreux métiers, la charpenterie exige un travail d’équipe. Vous travaillerez rarement seul sur un chantier. Vous devrez vous coordonner avec d’autres personnes de métier, comme les plombiers et les électriciens. Et bien sûr, vous devrez être capable de communiquer de manière professionnelle (à l’oral et à l’écrit) avec les clients et les superviseurs.

C’est particulièrement important si vous effectuez des travaux de menuiserie sur mesure, car le client doit être convaincu que vous comprenez parfaitement sa vision et ses besoins uniques. D’une manière générale, le fait d’être sympathique, ouvert et agréable à côtoyer vous aidera à établir de bonnes relations de travail – et c’est ce dont il s’agit, si vous voulez faire une longue et fructueuse carrière dans ce métier.

COMPÉTENCE ESSENTIELLE DU CHARPENTIER N° 6 : S’ADAPTER ET GARDER SON SANG-FROID SOUS PRESSION

Que feriez-vous si les fournitures que vous avez commandées pour un travail de menuiserie n’arrivaient pas à temps ? Que feriez-vous si vous perdiez votre concentration et finissiez par appliquer le vernis avant d’enlever la sciure ? Ou encore, si vous coupez une planche un peu plus courte que vous n’auriez dû ? Ce sont tous des problèmes très courants pour les menuisiers, et ils se produisent tout le temps sur le chantier. S’il y a une chose dont vous pouvez être sûr, c’est que vous ferez des erreurs en tant que charpentier.

Ce qui définit votre succès dans ce domaine, c’est votre capacité à reconnaître et à résoudre ces erreurs, rapidement et calmement. Et à apprendre de ce qui n’a pas marché. Très peu de travaux de charpenterie se déroulent parfaitement selon le plan, surtout si vous dépendez d’autres artisans ou fournisseurs.

Si vous voulez devenir charpentier en Haute Savoie, vous devrez faire preuve d’une grande capacité d’adaptation, d’une aptitude naturelle à résoudre les problèmes et d’une bonne résistance à la pression. Alors… pensez-vous avoir le bon profil pour embrasser une carrière de charpentier ? Vous avez envie d’en savoir plus sur la façon de vous lancer dans une formation ? Nous serions ravis de vous entendre. La meilleure première étape consiste à explorer le programme de formation en charpenterie offert par l’Institut de formation en préapprentissage de la région.