Un grenier correctement isolé peut contribuer à diminuer la consommation d’énergie, à rendre votre maison plus chaleureuse et à réduire vos factures d’électricité tout au long de l’année. Mais pour profiter pleinement de ces avantages et économies, il est important d’installer l’isolation correctement. Vous trouverez ci-dessous cinq erreurs courantes mise en place par le couvreur en Zinguer Haute Savoie que vous pouvez commettre lorsque vous isolez votre grenier.

Suppression de la ventilation

Chaque maison devrait être équipée d’évents permettant à l’air frais d’entrer et de sortir du grenier. Ce flux d’air constant permet d’évacuer la condensation et l’humidité et d’empêcher la formation de moisissures.

Les évents de grenier sont généralement installés

  • le long de la face inférieure de votre avant-toit
  • Dans le soffite
  • à l’extrémité du pignon de votre maison
  • le long du faîte de votre toit.

Lorsque vous isolerez votre grenier, veillez à ne pas installer l’isolant sur les évents et à ne pas les bloquer. La ventilation des combles permet d’évacuer à l’extérieur l’humidité produite à l’intérieur de votre maison.

Lorsque l’humidité atteint la face inférieure froide de votre toit, elle se condense et provoque des moisissures. De plus, si vous résidez dans un climat enneigé, la chaleur de votre grenier peut faire fondre la neige sur votre toit, ce qui peut provoquer des barrages de glace.

En plus de ne pas bloquer vos évents, vous devriez également envisager d’installer un ventilateur de grenier. Les ventilateurs de grenier aident à ventiler votre grenier et à le maintenir à une température constante pour éviter l’accumulation d’humidité, la chaleur excessive et les barrages de glace.

Ne pas sceller correctement le plancher du grenier

L’isolation est plus efficace si le plancher de votre grenier ne contient pas de trous qui pourraient permettre à l’air inférieur de s’infiltrer dans votre grenier. Si vous avez des espaces le long des soffites et des bords ou si les zones où se trouvent les câbles électriques ou les tuyaux ne sont pas correctement scellées, l’isolation ne sera pas aussi efficace qu’elle le devrait.

Lacunes de l’isolation

Selon le type d’isolation que vous avez dans votre grenier, il se peut que vous ayez des joints ou des espaces le long des bords des couches d’isolation. Vous voudrez combiner l’isolation soufflée et les produits d’étanchéité pour éviter ces types d’écarts compromettants.

Se concentrer uniquement sur la valeur R

Bien sûr, vous devez tenir compte de la valeur R lorsque vous choisissez l’isolant approprié pour votre maison, mais ce n’est pas la seule chose sur laquelle vous devez vous concentrer. L’une des principales raisons de l’installation d’une isolation est la prévention des fuites d’air et, que vous le sachiez ou non, la valeur R n’a rien à voir avec la prévention des fuites d’air. En plus de la valeur R, vous devez également tenir compte de la résistance à.. :

  • l’humidité
  • à la moisissure
  • aux fuites d’air
  • aux parasites

Ne pas isoler l’entrée du grenier

Il est probable que votre grenier dispose d’une trappe, d’un panneau d’accès, d’un escalier descendant ou d’une porte repliable. Il est essentiel que vous isoliez également ces ouvertures d’accès pour bloquer le flux d’air chaud dans votre grenier. Les ouvertures de ce type peuvent parfois être assez grandes – 8 à 10 pieds carrés – ce qui entraîne une perte de chaleur importante.

Ce ne sont là que quelques-unes des nombreuses erreurs d’isolation des combles que vous pouvez commettre. Pour éviter des erreurs coûteuses comme celles-ci, consultez un professionnel avant d’isoler votre grenier.