Ce n’est un secret pour personne que le revêtement de notre maison est ce qui la protège – et nous protège – contre le monde extérieur. En nous protégeant des risques météorologiques et en prévenant les dommages intérieurs, notre revêtement nous met à l’aise lorsque nous sommes entre ses murs. Cependant, selon les pro en charpenterie, couverture, et ossature Bois eh Haute Savoie, il arrive que même ces matériaux robustes s’usent et doivent être remplacés. Malheureusement, savoir quand le faire n’est pas toujours aussi évident que nous l’espérons. Pour garantir la sécurité de votre maison dans un avenir prévisible, assurez-vous de connaître les signes indiquant que vous devez remplacer le revêtement de votre maison.

L’ENTRETIEN EST FRÉQUENT

Lorsque votre revêtement se détériore activement, toute tentative d’entretien ne dure généralement pas très longtemps. Les fissures que vous avez récemment réparées peuvent réapparaître, et les planches que vous pensiez sûres peuvent être plus lâches qu’avant. Finalement, vous pouvez même constater que le temps entre les tentatives de réparation se raccourcit progressivement. Il peut en être de même pour vos travaux de peinture.

LA POURRITURE SE PROPAGE

Bien que la pourriture du bois puisse être contractée n’importe où, c’est un problème particulièrement courant dans les régions où le taux d’humidité de l’air est élevé. Les propriétaires doivent donc faire très attention au taux d’humidité de leur maison pour éviter de contracter ce champignon. Si le type le plus courant de pourriture du bois ne peut pas se propager aux sections de revêtement plus sèches, d’autres types peuvent le faire. Si vous contractez ce type plus rare, il commencera à se propager à chaque pièce de bois adjacente jusqu’à ce que toute votre maison soit touchée. Il est donc important de savoir comment identifier la pourriture du bois et de détecter le problème à temps.

DOMMAGES VISIBLES

Outre les décolorations que présente la pourriture du bois, il existe plusieurs autres dommages visibles qui prouvent que votre revêtement est affaibli. Tout d’abord, la peinture qui s’écaille, s’effrite ou se décolore est un signe courant que le revêtement est en train de bouger et n’est pas fixé en dessous, mais ce n’est pas le seul cas. La décoloration de la peinture est également un signe de dommages potentiels causés par le soleil ou les intempéries, qui peuvent également ronger le bardage et lui ôter sa stabilité.

DOMMAGES STRUCTURELS

D’autres signes indiquant que vous devez remplacer le revêtement de votre maison peuvent ne pas être aussi évidents lors d’une inspection visuelle. Les situations où votre revêtement se détache, fait des bulles ou se ramollit ne peuvent malheureusement être identifiées correctement qu’au toucher. C’est donc dans ces cas que les propriétaires doivent procéder à des inspections structurelles régulières et vérifier que leur revêtement ne présente pas de telles déformations. Cela vous permettra d’éviter que le problème ne s’aggrave et de prendre des mesures préventives.

HUMIDITÉ INTÉRIEURE ET MOISISSURES

Parfois, certains des signes les plus notables ne se trouvent pas du tout sur le revêtement. Lorsque votre revêtement est endommagé ou affaibli, votre maison devient vulnérable à une augmentation de l’humidité dans ses murs. Cette humidité peut s’infiltrer dans la peinture, les meubles et même vos vêtements, produisant une odeur de moisi et désagréable. Mais ce ne sont pas les seuls effets négatifs. Une augmentation de l’humidité intérieure peut également faciliter le développement de moisissures le long de vos murs.

AUGMENTATION DES DÉPENSES MENSUELLES

Votre bardage, combiné à votre isolation, emprisonne l’air traité dans la maison, créant ainsi un environnement de vie confortable pour vous et votre famille. Cependant, les ouvertures dans votre bardage permettent à cet excès d’énergie de s’échapper pendant les mois les plus chauds et les plus froids. Comme cette énergie supplémentaire s’échappe librement de votre maison, vous devrez souvent augmenter le chauffage ou la climatisation pour compenser. Au fil du temps, vos factures d’énergie pourraient augmenter, vous amenant à payer plus que ce dont vous auriez normalement besoin.

Comme pour les moisissures, un revêtement défectueux n’est pas la seule cause d’augmentation des factures d’énergie. Cependant, c’est l’une des raisons les plus courantes, car les problèmes de revêtement ont tendance à s’aggraver s’ils ne sont pas contrôlés, créant ainsi de plus grandes ouvertures par lesquelles vous perdez de l’énergie. Pour inspecter correctement votre revêtement afin de détecter les fuites, assurez-vous de vérifier chaque joint du revêtement pour détecter les trous ou les fissures. Le remplacement du revêtement devient une nécessité lorsqu’il y a trop de zones vulnérables à réparer.