Bien que les fenêtres soient conçues pour former un joint et empêcher les éléments extérieurs de pénétrer dans votre maison, elles ne sont pas à l’abri des dommages. En fait, selon les conditions météorologiques locales, ou même la façon dont vos fenêtres ont été installées, elles peuvent être tout aussi vulnérables que d’autres parties de votre propriété. Lorsque vous inspectez vos fenêtres pour voir si elles sont endommagées, il est important selon l’expert couvreur, Zingueur et Charpentier en Haute Savoie, de savoir ce qu’il faut rechercher. Voici les différents types de dommages aux fenêtres à noter.

POURRITURE OU MOISISSURE DU BOIS

Lorsque nous pensons à la pourriture ou à la moisissure, nous l’imaginons souvent le long des murs intérieurs de notre maison ou dans le sous-sol. Cependant, ces proliférations sont également connues pour se former sur toute surface qui recueille l’humidité, comme vos fenêtres. Lors de fortes tempêtes ou de longues périodes d’humidité, les cadres en bois bon marché peuvent absorber l’humidité de l’air et déclencher le développement d’organismes nuisibles. Avec le temps, la moisissure et la pourriture rongent les cadres et les affaiblissent de façon irrémédiable.

JOINT DE FENÊTRE BRISÉ

Les joints de fenêtre brisés constituent également un problème. En effet, même si le verre est renforcé, il est susceptible de s’effriter sous l’effet de la force. Lorsque cela se produit, l’humidité pénètre et s’accumule entre les vitres, ce qui crée des problèmes supplémentaires en matière d’efficacité énergétique et de climatisation. Les joints peuvent également être brisés lorsque votre maison se déplace sur ses fondations.

QUINCAILLERIE DÉFECTUEUSE

Le mauvais fonctionnement de la quincaillerie est un autre type de dommage aux fenêtres dont il faut tenir compte. Ces pièces, qui nous permettent de verrouiller nos fenêtres et de régler librement leur position lorsqu’elles sont ouvertes, sont essentielles au fonctionnement des fenêtres. Cependant, elles peuvent perdre de leur efficacité avec l’âge et se briser après plusieurs années d’utilisation consécutive. Dans de nombreux cas, ces pièces mobiles peuvent rouiller, ce qui rend de plus en plus difficile de les déplacer comme vous le souhaitez.

CADRES QUI SE DILATENT OU SE RÉTRÉCISSENT

Les cadres de vos fenêtres peuvent même se rétracter ou se dilater en fonction des températures locales. Les climats froids les amèneront souvent à se contracter, tandis que la chaleur les fera s’agrandir. Cela peut empêcher vos fenêtres de s’adapter correctement dans leurs fentes et créer d’autres problèmes d’étanchéité et d’humidité. Malheureusement, ce type de dommage particulier peut être hors de votre contrôle. Il est donc préférable d’être conscient que cela peut arriver.